Opening Day 2016

C’est face aux finalistes 2015 que les Marlins débute leur saison. Un gros adversaires mais des compiègnois qui alignent un effectif jeune et talentueux!

 

Dès la première rencontre, Compiègne aligne sa batterie principale avec Théo au lancé et Yohann au catch. La paire saura parfaitement travailler et ce sont seulement 2 hits que concédera Théo pour 2 points qui rentre dont un seul mérité. Malgré la présence dans l’effectif ronchinois de Anthony Desgardins, lanceur de l’équipe 1 de Ronchin qui évolue en N1.

Coté attaque, les compiègnois vont tres vite trouver leurs repères sur les jeunes lanceurs des Dragons avec d’abord 3 points en première manche puis lors d’une manche à rallonge qui verra les Marlins marqué pas moins de 14 pendant que les ronchinois continue de butter sur Théo et sa défense.

C’est en troisième manche que Ronchin trouve le trou et parvient à marques ses 2 points mais Compiègne continue son offensive et inscrit encore 8 points.

Seule solution pour Ronchin, faire monter Anthony au monticule afin d’éteindre l’incendie. Les Marlins passeront encore 2 fois le marbre en 4eme manche. En 5eme, Ronchin ne parvient toujours pas à arque r de nouveaux points et le match se conclue sur une large victoire compiègnoise 27 – 2.

Deuxième match.

Ronchin a pris conscience de la force de frappe des Marlins et décide d’aligner dès le début de la rencontre Anthony au monticule. Coté compiègnois, c’est l’occasion de faire lancer Gabriel qui lançait l’année dernière pour sa première saison en équipe 2.

La batterie de ce deuxième match (Gabriel et Mirool) va continuer le travail commencé lors de la première rencontre en n’encaissant que 2 points en 4 manches. La défense les soutient encore parfaitement et les Dragons reste donc quasi muet à l’attaque.
Pendant ce temps, les battes compiègnoise, plus en difficulté qu’au premier match mais toujours actives, vont parvenir à faire rentrer les points durant 4 manches avec 9 coureurs qui rentrent au marbre.
La fatigue aidant, la fin de match se calme fortement et plus aucun point ne passe avant la fin du match. Score final 9 – 2.

Cet opening day prouve, si c’était nécessaire, que l’effectif des Marlins pour cette saison 2016 sera probablement très dominant dans tous les aspects du jeu. Mais la saison est longue et des surprises peuvent toujours arriver!

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *